Qu’est que la Médiation ?

Article posté le 18 février 2017 dans la catégorie Non classé

Le CODE de DÉONTOLOGIE DU MÉDIATEUR la définit comme suit :
« La médiation, qu’elle soit judiciaire ou conventionnelle, est un processus structuré reposant sur la responsabilité et l’autonomie des participants qui, volontairement, avec l’aide d’un tiers neutre, impartial, indépendant et sans pouvoir décisionnel ou consultatif, favorise par des entretiens confidentiels, l’établissement et/ou le rétablissement des liens, la prévention, le règlement des conflits . »
« Les organisations, Les personnes physiques, Les personnes morales signataires du présent Code de Déontologie, affirment leur attachement aux droits de l’Homme et aux valeurs universelles que sont
• la liberté,
• l’indépendance,
• la neutralité,
• l’impartialité,
• la confidentialité,
• la responsabilité. »

Ainsi les parties, malgré le conflit qui les oppose, acceptent de rechercher une solution ensemble, avec l’aide d’un médiateur.
La médiation est une procédure souple mais organisée qui se déroule suivant des modalités convenues par les parties avec le médiateur.
Ce médiateur peut être choisi de deux façons différentes.
Il peut être choisi par les parties, en dehors de toute procédure judiciaire : on parle alors de médiation conventionnelle.
Cette médiation ne bénéficiait pas, jusqu’à présent, d’un cadre juridique spécifique.
Le cadre fixé par l’ordonnance sera prochainement complété par un décret en préparation dont une première mouture avait d’ailleurs été soumise à une consultation publique, en même temps que le projet d’ordonnance.
Le médiateur peut aussi être désigné, avec l’accord des parties, par un juge saisi du litige ; il s’agit alors, de la médiation judiciaire, qui dispose déjà en France d’un régime juridique précis depuis une loi du 8 février 1995.
Qu’il s’agisse d’une définition française ou internationale de la médiation, ressort l’idée d’un processus structuré permettant aux parties de trouver leur solution, avec l’intervention d’un tiers appelé médiateur.

Ce processus est déroulé par le médiateur avec les parties appelées « médiants », « médiés » ou
« médieurs ».

Le processus de médiation constitue un processus de résolution des conflits, qui peut se décomposer en 4 phases principales :
• la saisine des faits (le quoi)
• approfondissement des points sensibles (le pourquoi)
• imagination d’un maximum de solutions (le comment)
• choix et rédaction d’un accord (le comment finalement)

Ces phases se déroulent avec comme toile de fond et comme dynamique le vécu des médiés , leurs émotions, les besoins qui les sous-tendent, et la reconnaissance mutuelle des besoins de chacun des médiés.
La médiation se déroule dans un cadre particulier de:
• confidentialité
• non jugement
• bienveillance
• parler pour soi et en son nom
• intelligence collective
• pleine présence

Quant au médiateur il est :
• Impartial
• Neutre
• Empathique